Mercredi 19 avril 2017 – le tour de Calvisson


Deux boucle à Calvisson pour découvrir les collines gardoises

CalvissonDemain, on joue les touristes avec nos cycles. Nous allons randonner dans le Gard. En une journée bien remplie avec environs, 40 km de plus à nos compteurs. Comme d’habitude, pensez à prendre deux chambres à air et un bon pique-nique pour midi.

Pas de minibus pour Calvisson

Le minibus n’est pas disponible, on peut donc remercier Stéphane le père de Nolan pour sa contribution et participation. Pour un départ du club à 8 h pétante. Attention, réservation obligatoire. Il ne reste que trois places pour l’instant.

Le programme

Ces circuit a été réalisé par « VAUNAGE PASSION » qui m’a confirmé que le balisage était en place, histoire de ne pas se perdre. Voici ce que le tour de Calvisson nous réserve.

Le matin circuit bleu pour ce mettre en jambe. Le début du circuit, plutôt ludique, emprunte de nombreux monotraces en sous-bois. A mi-parcours, le point d’orgue de cette randonnée est le panorama sur les fameuses carrières de Junas, au paysage fantasmagorique. Avant de retrouver un circuit plus roulant sur la voie verte, le parcours offre la traversée d’une colline boisée. Le retour par la voie verte permet d’apercevoir les vestiges du patrimoine ferroviaire (gares, ponts, barrières,…).

Puis l’apres midi c’est du rouge. Le début du circuit emprunte la voie verte, puis longe le bas de la colline du Roc de Gachone. Il bifurque sur la droite et, d’espaliers en espaliers boisés, il suit bientôt les pâturages d’une manade où vous pourrez apercevoir le troupeau des noirs taureaux de Camargue dans un environnement paisible. Quelques beaux points de vue vous accompagneront lors de la traversée du massif de Puech des Buis. La plaine qui ramène vers Calvisson sera une halte reposante pour les jambes avant d’aborder la dernière montée vers les moulins du Roc de Gachone.

Bien sûr, rien n’est figé dans le marbre, il est évident qu’on adaptera suivant ce que l’on découvrira sur place.

En image

Calvisson

@Demain


Patrice

A propos de Patrice

Photoreporter et chroniqueur pour quelques magazines connus, je suis aussi bénévole sportif depuis plus de 15 ans, dont 5 ans comme cadre VTT. Précédemment, animateur fédéral en gymnastique artistique, mais après un accident grave la seule activité encore possible pour moi est le vélo. Seul le VTT m’a vraiment attiré. Aujourd’hui, je vais beaucoup mieux et je suis fier du groupe de jeunes membres de la section PennesVTT.