Le froid et le VTT 1


Vélo sous le froid de la neige.Nous humains, sommes homéothermes, nous avons donc besoin de maintenir notre température corporelle interne à 37,5 degrés. Avec un peu de marge, au dessus ou en dessous de cette température, notre corps ne fonctionne plus normalement. Notre température est gérée par notre hypothalamus, une structure de notre système nerveux central. Nous sommes plus sensibles au froid qu’à la chaleur. En effet, les récepteurs qui détectent le froid sont situés plus près de la surface de notre peau que ceux de la chaleur. Cela dit, vous allez comprendre plus facilement les méthodes pour nous protéger du froid sur nos VTT.

Les plus exposés sont la tête, les mains et les pieds. En effet 30 à 40 % de la déperdition de chaleur se fait par la tête et la sensation de froid se fera ressentir en premier sur les mains et les pieds. Les signes les plus visibles sont engourdissement et picotements sur toutes les extrémités.

Les méthodes pour nous protéger du froid.

De haut en bas :

Il faut garder la tête et vos oreilles au chaud avec un bonnet ou un bandeau plutôt fin pour ne pas gêner le port d’un casque. Pour le bas du visage, il existe des tour de cou pour protéger et lorsque l’air est trop froid et qu’il brûle vos voies respiratoires, la cagoule est une protection idéal.

Sur le buste, c’est sur cette partie il faut 3 couches de vêtements en respectant cet ordre, vous resterez au sec, au chaud et à l’abri de l’humidité. Première couche un sous vêtement en contact direct avec la peau cette première couche conservera la chaleur de votre corps et favorisera l’évacuation de la transpiration pour rester au sec et au chaud. Deuxième couche un maillot à manche longues ou un sweat-shirt cette seconde couche conservera la chaleur ou pourra en produire selon le produit. Il doit être isolant et respirant. Il faut que sa coupe soit longue au niveau du bas du dos. La dernière couche sera une Veste thermique, imperméable ou coupe vent le but est de vous protéger des éléments extérieurs (vent, pluie). Il faut que cette veste soit respirante pour évacuer l’humidité et rester au sec.

Pour les mains il est primordial de porter des gants longs étanche et coupe vent et un intérieur thermique et un poignet relativement haut pour pouvoir le glisser sous les manches de la veste.

Les jambes en dessous de 10°, il est conseillé de porter un pantalon long ou un cuissard. Pour une protection optimale contre les éléments extérieurs ces vêtements doivent êtres dotés de membranes imperméables et coupe vent.

Pour finir les pieds, qu’il faut bien protéger. Une paire de chaussettes en laine conservera la chaleur et évacuera l’humidité. Pour garder vos pieds à l’abri du vent et de l’eau, vous pouvez opter pour une paire de couvre chaussures en néoprène.

Tout cela est une synthèse de ce qu’il se dit et de mes propres tentatives de protection. Une chose est sur, c’est que je suis incapable de rouler ci ‘il y a du vent froid, cela me brûle les voies respiratoires. C’est pour cela que chaque fois qu’il y a du vent, je me cache dans des spots VTT très peut exposer.

Source des images (Pinterest avec mot clé ‘neige vtt’)


Patrice

A propos de Patrice

Photoreporter et chroniqueur pour quelques magazines connus, je suis aussi bénévole sportif depuis plus de 15 ans, dont 5 ans comme cadre VTT. Précédemment, animateur fédéral en gymnastique artistique, mais après un accident grave la seule activité encore possible pour moi est le vélo. Seul le VTT m’a vraiment attiré. Aujourd’hui, je vais beaucoup mieux et je suis fier du groupe de jeunes membres de la section PennesVTT.


Commentaire sur “Le froid et le VTT

  • Poetic Rider

    Après des années d’essais :
    Tête simple buff enfilé façon réfugiée kosovar, c’est largement suffisant sinon on a trop chaud et on étouffe.
    Corps: sous vêtement technique Odlo + veste Décathlon pas trop épaisse, et un simple gilet pluie sans manches, car on a très vite chaud en plein effort.
    Bas: en dessous de 5°, un pantalon technique chaud.
    Pieds: par grand froid: chaussures Northwave Celsius + chaussettes en laine montantes ou de compression, éventuellement une sur chaussure en néoprène
    .mains: gants chauds + sous gants en soie.

    Ne jamais oublier de mettre des lunettes car le grand froid tue les yeux et un thermos avec du thé vert bien sucré et chaud, dans le sac…..et c’est parti !!!!

Les commentaires sont fermés.